Vitamine D et maladies auto-immunes

L’étude du génome humain  a montré que la vitamine D intervenait sur 2776 sites de liaison du génome. Un grand nombre de ces sites étaient concentrés autour de gènes associés à des maladies auto-immunes (sclérose en plaques,  arthrite rhumatoïde,  cancer colorectal,  leucémie lymphocytaire). Les chercheurs soulignent l’intérêt de la vitamine D dans le maintien deRead More