Les micronutriments se font rares.

Diminution de la qualité nutritionnelle.

Il est courant d’entendre dire que si l’on mange de tout, de façon équilibrée, on ne risque pas de carences. Comme si notre alimentation contenait invariablement la même quantité de micronutriments qu’ il y a 50 ans. Il semblerait que ce ne soit pas aussi simple !!

Depuis 1963, les poulets ont perdu 50 % de leur vitamine A et du potassium ; en revanche la part de sodium a augmenté de plus de 20 %.

Le lait a perdu 13 % de phosphore, 50 % de fer, 36 % de calcium mais dans le même temps, le sodium a augmenté de 76 % et la teneur en matière grasse de 7,3 %.

La patate a perdu 100 % de vitamine A, 57 % de vitamine C et du fer, 28 % de calcium.

=> Sport & vie hors série n° 34, chap 1, les aliments sonnent creux.                                                                                    17/10/2011


Laisser un commentaire