La grenade et le cancer du sein hormono-dépendant

  Une étude publiée dans ‘’American Association for Cancer Research ‘’ révèle que des chercheurs californiens ont identifié des molécules de la grenade qui limiteraient la prolifération des cellules cancéreuses du sein. Des recherches avaient déjà montré l’action favorable de l’acide ellagique de la grenade sur le métabolisme des oestrogènes,  notamment par inhibition de l’aromataseRead More